Mot du directeur

Mon grand souci était toujours et ceci bien avant ma nomination à la tête de l’Agence Urbaine de Guelmim ES Smara de mettre mon temps, mes compétences et ma modeste expertise à la disposition d’une zone à laquelle j’prouve des sentiments particuliers. Ma motivation était de servir l’intérêt publique et de contribuer en tant que partie prenante dans les décisions concernant «l’urbanisme de la région » à la mise en œuvre effective, la direction pratique et l’accompagnement de toutes les idées, propositions et projets ayant un impact positif sur l’homme et la région concernée en interaction continue avec les zones limitrophes.
Sans doute, ma nomination parmi une sélection de compétences nationales en tant que première promotion de responsables dans le domaine de l’urbanisme qui a été faite dans un contexte social, politique et constitutionnel tout a fait nouveau et qui a été soumise aux dispositions de la constitution 2011 et conformément aux lois régissant la nomination dans les postes de responsabilités et les textes de son application, m’a vivement poussé à prendre en considération en phase de départ dans l’accomplissement de ma mission toute une sorte de directives royales et en premier lieu la lettre de sa majesté adressée aux participants au Forum national du code de la constitution dont le document a été signé par sa majesté à la résidence royale de Guelmim le premier Octobre 2005 avec tout ce que cela représente comme honneur aux habitants de la ville, à ses élus et ses responsables tout en les incitant main dans la main à organiser une véritable révolution surtout dans ses aspects relatifs à l’urbanisme et l’architecture.
Ceci sans oublier bien sûr, le contenu du programme gouvernemental et ministériel qui insistent tout en s’inspirant des directives royales sur l’importance d’accompagner l’expansion et le développement démographique que connaissent les villes du Maroc avec ce que tout cela nécessite comme infrastructure de base, la réorganisation des logements et les cités sous équipées.
L’urbanisme en tant que domaine stratégique et sensible est devenu désormais un atelier qui nécessite plus que jamais l’adoption d’une vision globale visant à prévenir l’expansion urbaine, la maitriser, ouvrir d’autres zones et espaces et créer un équilibre entre la ville et les centres ruraux les plus proches. L’objectif essentiel reste bien sûr à faire des villes marocaines un espace de cohabitation, de vie paisible et espace d’investissement et de production avec la préservation des caractéristiques de chaque domaine urbain.
De surcroit de ce qui précède, le gouvernement a donné et donne toujours une importance particulière aux Agences urbaines et il a l‘intention d’accroitre son rôle en tant qu’entités spécialisées dans la planification domaniale et l’urbanisme opérationnel et en tant qu’outils d’une importance capitale pour la concrétisation de la régionalisation et l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la politique de la ville à travers un soutien d’une politique de proximité et l’adoption d’une nouvelle génération comme les nouveaux projets urbains et les villages intégrés.
Et si la loi relative à la création des Agences Urbaines a fixé un certain nombre des attributions et les missions qui leur sont confiées surtout au niveau de la planification urbaine et la gestion des autorisations de contrôle et le soutien technique aux communes territoriales , les Agences Urbaines son appelées aussi à jouer de nouveaux rôles et développer des programmes et des projets ayant un impact économique, social et environnemental capital sur les conditions de vie du citoyen et ceci en faisant de l’Agence un organisme stratégique de développement et de croissance et un organisme publique dont le souci majeur est d’offrir au citoyen des services de grande qualité, et à l’investisseur et aux autres partenaires dans le cadre du système territorial concerné tout en préservant la légitimité et la gouvernance, la qualité et la transparence , la simplification des procédures et l’amélioration des climats des affaires .
L’Agence ne pourrait jouer ces rôles sensibles qu’à travers le renforcement des performances de l’Agence Urbaine et le développement de ses modes d’action et l’instauration des concertations fructueuses sur les problèmes locaux ayant traits au domaine de l’urbanisme en particulier, sans ménager aucun effort possible afin de transformer toutes les difficultés rencontrées dans le domaine de l’urbanisme en particulier et le développement en général en avantages et l’adoption de la gouvernance dans la proposition des projets, les initiatives et la gestion prévisionnelle du domaine ainsi qu’au renforcement du rôle consultatif de l’Agence de manière à améliorer l’image des Agences Urbaines et la sensibilisation à leur rôle dans le développement. Ceci sans oublier bien sûr l’obligation impérative de diversifier et renfoncer les ressources de l’Agence avec l’élargissement de la population cible intéressée par l’augmentation de la cadence dans le traitement des dossiers, le pourcentage des avis favorables, l’élargissement de la couverture par les documents de l’urbanisme et veiller et l’élévation e niveau de vigilance afin d’immuniser le cadre de la beauté architecturale contre tous les agissements malsains.
L’efficacité de l’Agence Urbaine ne peut pas être réalisée sans accorder d’importance au renforcement de l’équipe travaillant au sein de cette Agence et garantir son harmonie en améliorant les conditions de travail, de motivation, d’encadrement et de qualification du personnel, avec une amélioration substantielle de sa situation matérielle, administrative, professionnelle, et sociale.
En fin, tout en étant confiant dans la bonne volonté, du niveau de compétences et d’expérience de tout le monde avec bien sûr la coopération et la contribution de tous les partenaires sociaux , je ne peux qu’affirmer ma certitude dans l’engagement des partenaires locaux et régionaux dans l’atelier de développement du secteur de l’urbanisme et d’architecture de manière à faciliter notre marche vers le développement social, économique, culturel et environnemental tel qu’il est souhaité par tout le monde.
Qu’ALLAH (Dieu) nous aide et accorde son succès à tout le personnel de l’Agence Urbaine de Guelmim Es Smara, dans l’accomplissement de leur mission en suivant scrupuleusement les hautes directives de la lettre royale de sa majesté le Roi Mohamed VI, que dieu le glorifie, adressée aux participants au forum national du code de l’urbanisme signé à la demeure royale à Guelmim.

Mr Mohamed Nejjar
Le Directeur